Ministére de la Gouvernance Locale du
Développement et de l'Aménagement du Térritoire

Atelier de partage et dévolution des outils du projet Bourses territoriales pour un Sénégal Emergent (BT/PSE)

Article sur l’atelier de partage et dévolution du projet Bourses Territoriales pour un Sénégal Emergent (BT/PSE)
Le Ministère de la Gouvernance Locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire a travers son bras technique l’Agence de Développement Local (ADL), a procédé au lancement de la phase pilote du projet « Bourses Territoriales pour un Sénégal Emergent (BT/PSE », une initiative innovante de promotion de l’entreprenariat local.
La cérémonie de lancement a été présidée par Monsieur Jean Paul Malick Faye, adjoint au gouverneur de Kaolack en charge du développement et avec la présence effective de Monsieur Adama DIOUF, président de l’Association des Départements du Sénégal, de Monsieur Baba NDIAYE, Président du Conseil Départemental de Kaolack. Cette rencontre très attendu par les récipiendaires s’est tenu au niveau du conseil départemental de Kaolack. Arguant sur la pertinence du projet, le Directeur de général de l’ADL a fortement salué la forte mobilisation des acteurs à l’occasion de cette cérémonie de lancement.
Pour rappel le projet du Bourse Territoriale pour un Sénégal Emergent BT/PSE découle de la volonté de l’ADL de contribuer à l’opérationnalisation du Plan Sénégal Emergent PSE et à la matérialisation de l’acte III de la Décentralisation, à travers, entre autres, la mise en œuvre de mécanismes de financement innovant du développement local. Il est articulé autour d’une plateforme multi-acteurs de financement du développement économique local (DEL), réunissant entre autres, l’Etat, les collectivités locales (CL), les institutions financières et les acteurs locaux.
C’est un mécanisme de financement basé exclusivement sur le partenariat public privé (ppp), à l’échelle locale visant à promouvoir le développement économique local durable, le leadership des collectivités locales, l’entreprenariat et l’auto- emploi des jeunes et des femmes.
La portée du projet a été revisitée par le représentant du gouverneur qui le place à la hauteur des initiatives en adéquation aux engagements du Ministre de la Gouvernance Locale, conformément aux orientations du Président de la République à accompagner les acteurs locaux dans la construction de « de territoires viables, compétitifs, porteurs de développement durables ».
L’occasion s’est présentée pour Monsieur Baba NDIAYE de rappeler le contexte du choix porté sur le pole sine Saloum pour la phase pilote du projet BT/PSE, qui coïncide avec la validation du plan départemental de Kaolack. Il a, à la suite, magnifié le dynamique partenariale, inclusive du projet qui mobilise beaucoup d’acteurs en citant l’ADL, la DADL, l’ONFP, ADS, l’UIMEC, FONGIP, PAMECAS. En garantissant la participation effective du conseil départemental de Kaolack, le Président a exhorté la participation des autres acteurs du privé de la localité pour une bonne mise en œuvre du projet.
La présentation effectuée par l’ADL a montré les différentes étapes du processus et déterminé le cout global du projet au niveau de la phase test, estimé à 310 millions de FCFA. L’ADL s’est positionné à hauteur de 60 millions de FCFA pour cette année-ci en termes de subventions. Des engagements ont été pris dans ce cadre par l’ADL pour baliser les avantages du projet pour les porteurs. Ses démarches entreprises par l’ADL depuis l’année dernière ont conduit à la signature de convention ADL/PAMECAS, ADL/FONGIP, ADL/U-IMCEC ; ADL/ONFP
La convention avec le FONGIP va favoriser la bonification du taux d’intérêt et celle de l’ONFP, la formation et le renforcement de capacité des bénéficiaires.
En perspective, le projet prévoit de s’étendre au niveau national et en appel aux concourt de l’ensemble des acteurs de développement. Apres le cap de pole Sine Saloum, le Projet BT/PSE va poursuivre sa mise en œuvre avec son ambition de valoriser le potentiel des CL.

© 2015 Ministére de la Gouvernance Locale du Développement et de l'Aménagement du Térritoire

Réalisé par l'ADIE