Ministére de la Gouvernance Locale du
Développement et de l'Aménagement du Térritoire

Note d’information sur le processus d’institutionnalisation du genre au sein du Ministère de la Gouvernance Locale du Développement et de l’Aménagement du Territoire (MGLDAT)

Note d’information sur le processus d’institutionnalisation du genre au sein du Ministère de la Gouvernance Locale du Développement et de l’Aménagement du Territoire (MGLDAT)

Depuis 2015, le MGLDAT s’est lancé dans un processus d’institutionnalisation du genre au sein du Ministère à travers la mise en place d’une Unité Genre par arrêté ministériel et la réalisation d’un audit genre pour apprécier le degré de la prise en compte du genre par ses services centraux et déconcentrés.

L’Unité Genre a pour mission d’instaurer la culture genre au sein du Ministère et veiller à son intégration dans les projets et programmes territoriaux. Cet engagement politique répond aux enjeux importants qui existent en matière de genre dans le développement local, la décentralisation et l’aménagement du territoire, enjeux ayant un impact sur le progrès vers l’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes, et le développement.

Le processus a commencé avec un audit de l’ensemble des structures du MGLDAT en guise d’état des lieux, visant à intégrer les lacunes à corriger et les objectifs à atteindre. Cet audit s’est effectué à deux niveaux (régional et national). Au niveau régional, 4 ateliers zonaux ont été organisés, regroupant chacun des participants (personnels déconcentrés du ministère, élus locaux, autorités administratives, membres OSC), provenant de 3 à 4 régions. Au niveau national, les travaux se sont déroulés dans les différents services, directions, agences, projets et programmes du MGLDAT. Un consultant désigné à cet effet a facilité l’animation et proposé les outils nécessaires.

L’approche choisie pour étudier les réalités est de type sociologie compréhensive, c'est-à-dire, une approche basée sur un travail rigoureux de recueil et de traitement des informations qui éclairent et permettent au mieux de déceler les irrégularités ou inégalités au sein de l’administration.

A la suite de cet audit rendu possible avec l’apport technique et financier de l’ONUFEMME et de la coopération luxembourgeoise, un rapport a été élaboré et soumis à l’appréciation des acteurs pour provoquer un consensus autour des résultats à partir d'éléments nombreux, nuancés et organisés jetant d’emblée les bases d’une démarche inclusive, participative et partenariale entre les structures dans la mise en œuvre effective du plan d’institutionnalisation du genre au sein des services.

Ces différents travaux ont été à l’origine de résultats non moins négligeables  dans le contexte du renforcement du processus de la décentralisation et devant les exigences du développement local. L’analyse de la situation met en évidence la réalité sociale au sein des structures notamment les conditions d’être différenciées des hommes et des femmes et la non prise en compte des enjeux liés au genre dans les objectifs ainsi les facteurs d’influence qui les expliquent.

La prise en compte de la dimension genre au niveau de toutes activités du MGLDAT permettra la satisfaction des besoins spécifiques, pratiques et stratégiques aussi bien des hommes que des femmes. Ce faisant, on aboutira inéluctablement à un développement équitable, harmonieux et durable.

Le rapport de l’audit et le plan d’institutionnalisation du genre a fait l’objet d’un large partage au niveau national avec l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus à l’occasion des rencontres de pré validation technique et de validation du rapport d’audit et du plan d’institutionnalisation du genre au sein du MGLDAT. Sous la direction de Monsieur le Ministre de la Gouvernance local, ces activités ont connu un plein succès avec la mobilisation des acteurs décisionnels, des Partenaires Techniques et Financiers, et le réseau panafricains des femmes et de nombreux partenaires très au parfum pour cette problématique.

Ce rapport, selon la coordonnatrice de l’Unité, se veut être modestement le reflet des actes à poser sur l’égalité entre les femmes et les hommes d’agentes et d’agents des services centraux, déconcentrés du MGLDAT et doit introduire un questionnement à partir des pistes de réflexions proposées et impulser ensuite des actions en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des différents services centraux et déconcentrés du MGLDAT, tel que annoncé dans les orientations et les principes directeurs de la lettre de politique sectorielle du département.

Un prétexte certain a été occasionné avec les deux rencontres aux fins de marquer les contours du processus engageant le département ministériel de la gouvernance locale, du développement local et de l’aménagement du territoire. L’audit genre a révélé un besoin énorme de formation des agents du ministère pour une parfaite maitrise des concepts, des outils de la démarche genre. Il a été mis en relief les impératifs de la promotion du genre qui passe d’une part, par la connaissance et l’appropriation des droits humains, notamment ceux en faveur des femmes et d’autre part, par l’application effective des propositions juridiques, institutionnelles et autre en faveur des femmes.

Du reste, cette responsabilité du MGLDAT à promouvoir la prise en compte du genre concerne également son action d’appui et de contrôle des activités conduites par les Collectivités locales. En particulier, le ministère entend prendre l’initiative de renforcer et adapter le cadre législatif et réglementaire de la décentralisation pour que le genre soit pleinement intégré dans l’action des pouvoirs locaux.

C'est pourquoi chaque élément d'analyse ou de constats est illustré par des actions qui visent à apporter les nuances nécessaires à l'analyse que pour permettre aux décideurs de construire ou de consolider ses actions en faveur du genre. La deuxième étape enclenchée avec la validation du plan va se poursuivre dans un élan de mise en œuvre du plan proprement dit et une forte mobilisation des acteurs est préconisée pour l’atteinte des objectifs fixés. Avec le genre, donnons-nous les moyens de faire l’égalité des chances une réalité dans notre pays

© 2015 Ministére de la Gouvernance Locale du Développement et de l'Aménagement du Térritoire

Réalisé par l'ADIE