Close

Ministère des Collectivités Territoriales, du Développement et de l'Aménagement des Territoires

Le Plan national d’aménagement et de développement territorial (PNADT) est dynamique, a souligné, mardi 29 juin 2021, à Diourbel, le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, Oumar Guèye. 

’’Le plan (PNADT) est dynamique. On a dit horizon 2035, mais ce plan peut être révisé tous les 5 ans, tous les 10 ans ou quand le président de la République sent qu’il est nécessaire de le revoir’’, a-t-il dit. M. Guèye apportait une réponse aux préoccupations du préfet du département de Diourbel, Ibrahima Fall, lequel avait plutôt estimé que l’évolution des territoires n’était pas statique mais dynamique, nécessitant des révisions. Le ministre présidait une réunion sépciale du comité régional de développement spécial consacrée à la vulgarisation du plan national d’Aménagement et de développement territorial (PNADT). 

Pour Oumar Guèye, le PNADT constitue un réceptacle de l’aménagement spatial de toutes ces politiques et permet de territorialiser les projets du PSE. ’’Un pays ne peut pas se développer s’il ne planifie pas son espace’’, Avec le PNADT, la région de Diourbel connaitra ’’une importante métropolisation’’ à travers les agglomérations de Touba-Mbacké et de Diourbel, a-t-il assuré. ’’Diourbel est une région qui a beaucoup de ressources. Cette région se développe avec une métropole d’équilibre Touba-Mbacké mais également une métropole régionale, Diourbel et d’autres zones de développement’’, a ajouté le ministre. Il a invité les populations à s’approprier les politiques publiques parce que le développement à la base se fait par une approche territoriale.

Ajouter un commentaire

© 2020 Ministère des Collectivités Territoriales du Développement et de l'Aménagement des Territoires
Copyright AXONE SA