Close

Ministère des Collectivités Territoriales, du Développement et de l'Aménagement des Territoires

Une réunion du Comité de pilotage stratégique du Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN) s’est tenue ce mardi à Dakar, a appris l’APS.  La rencontre s’est tenue en présence de plusieurs élus territoriaux, des représentants de la société civile, des officiels ainsi que des experts et partenaires.

Venu présider les travaux, le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires a déclaré que le chef de l’Etat compte sur le dévouement des élus territoriaux, de tous les acteurs et partenaires pour ’’la cause du développement territorial’’ et en cela, attend d’eux des décisions et recommandations ’’pertinentes’’.

‘‘ (…) le président de la République du Sénégal compte sur votre dévouement pour la cause du développement territorial pour qu’au sortir de cette rencontre, des décisions et recommandations pertinentes soient portées à sa très haute attention’’, a-t-il notamment dit.  M. Guèye, également porte-parole du gouvernement, présidait l’ouverture de la réunion du Comité de pilotage stratégique du Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN). 

Selon lui, grâce au dévouement de tous, le chef de l’Etat pourrait, non seulement connaître la situation d’exécution du PACASEN, mais aussi et surtout avoir, par devers lui, « un excellent » document d’aide à la prise de décision allant dans le sens de le rendre plus performant.

’’C’est pourquoi, me plait-il, saluant votre engagement et votre expertise avérés, de vous réitérer mes remerciements les plus cordiaux, en étant assuré que vous mettrez tout en œuvre pour l’atteinte des objectifs du PACASEN’’, a indiqué Oumar Guèye.

’’Le PACASEN, faut-il le rappeler, a pour objectif de soutenir l’opérationnalisation de l’Acte 3 de la Décentralisation, en participant au développement des capacités de gouvernance et de financement des collectivités territoriales’’, a ajouté le porte-parole du gouvernement. Il a assuré que le PACASEN contribue à la réalisation de la vision du président de la République Macky Sall ’’qui est de faire des collectivités territoriales, des territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable’’ telle que déclinée dans le Plan Sénégal émergent (PSE).

’’Le succès retentissant du programme a d’ailleurs incité certains élus territoriaux à solliciter l’appui du président de la République, à l’occasion de la Journée nationale de la décentralisation, de leur formuler un programme similaire, dénommé +le PACASEN rural+ pour bénéficier des retombées enregistrées par le +PACASEN urbain+’’, a-t-il dit.

Oumar Guèye a relevé ’’cependant, le PACASEN ne s’est pas consolidé sans difficulté et sans contrainte après deux ans de mise en œuvre’’. Selon lui, ’’tout au contraire, le PACASEN a dû surmonter quelques obstacles grâce à son caractère innovant comparé à la démarche jusque-là utilisée dans la gestion des projets de développement’’. 

’’En effet, la particularité du PACASEN fait que chaque acteur, y compris nos partenaires au développement, découvre des nouveautés aussi bien au niveau de l’ancrage institutionnel que dans l’exécution opérationnelle des activités’’, a expliqué le ministre. 

’’Naturellement, cette situation génère des incompréhensions, surtout s’il s’agit de se départir des procédures classiques pour embrasser un cadre dont le leitmotiv est la performance. C’est la raison pour laquelle, je vous invite à faire un diagnostic sans complaisance du programme pour identifier des solutions idoines qui permettront de le rendre plus efficace et plus efficient’’, a ajouté Oumar Guèye.  Il s’est à cette occasion réjouis, au nom du gouvernement du Sénégal, de l’engagement, des partenaires au développement notamment la Banque mondiale et l’Agence française de Développement (AFD).

Avec APS

Ajouter un commentaire

© 2020 Ministère des Collectivités Territoriales du Développement et de l'Aménagement des Territoires
Copyright AXONE SA