Close

Ministère des Collectivités Territoriales, du Développement et de l'Aménagement des Territoires

Le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoire, Oumar Guèye, a reçu son homologue de la Guinée-Bissau, Fidelis Forbs, ministre des Travaux publics, de la Construction et de l’Urbanisme, en charge de l’Aménagement du territoire. Les deux parties ont signé un mémorandum. 

Le ministre des Travaux publics, de la Construction et de l’Urbanisme en charge de l’Aménagement du territoire de la Guinée-Bissau séjourne au Sénégal. Avec une forte délégation, il est venu s’inspirer du modèle sénégalais en matière d’aménagement du territoire. « La Guinée-Bissau veut s’inspirer du Sénégal en terme d’aménagement du territoire. Nous avons constaté que le Sénégal est un territoire très solide dans ce sens. Nous sommes très contents de notre visite. Nous allons rendre compte au Président de la Guinée-Bissau de tout ce que nous avons fait ici. Nous avons besoin de la politique du Sénégal dans le domaine du développement et de l’aménagement des territoires », a soutenu Fidelis Forbs.

Lors de la rencontre tenue le mardi 26 octobre 2021, au ministère en charge des Collectivités territoriales du Sénégal, le Directeur général de l’Agence nationale d’Aménagement du Territoire (ANAT) et son équipe ont présenté le Plan national d’aménagement et de développement territorial (PNADT) et ses outils de mise en œuvre. 

Au terme de cet exposé, un mémorandum a été signé et il va servir de base pour pouvoir développer cette coopération, a annoncé le ministre Oumar Guèye. « Nous avons le plaisir d’accueillir notre homologue pour échanger sur l’expérience du Sénégal. Comme vous le savez, le Président de la République a validé le Pnadt et ce plan a fait l’objet d’une loi d’orientation pour l’aménagement et le développement du territoire (LOADT). Cette expérience du Sénégal est très appréciée au-delà de nos frontières parce que nous sommes tous convaincus qu’on ne peut pas développer un pays si on n’aménage pas son territoire. Ce Pnadt qui a pris en compte toute la dynamique spatiale du pays à l’horizon 2035 a pris en charge l’ensemble des préoccupations que ce soit dans les domaines des infrastructures routières, autoroutières, portuaires, aéroportuaires, dans le domaine de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de l’énergie…Bref tous les secteurs d’activités qui intéressent la vie de la Nation au quotidien sont concernés. Maintenant, nos deux directions, à savoir l’Agence nationale de l’Aménagement du Territoire et la Direction générale de l’Aménagement du Territoire de la Guinée-Bissau vont travailler en étroite collaboration. Il y a un mémorandum qui a été signé et qui servira de base de travail pour pouvoir développer cette coopération », a informé Oumar Guèye. 

Ajouter un commentaire

© 2020 Ministère des Collectivités Territoriales du Développement et de l'Aménagement des Territoires
Copyright AXONE SA