Close

Ministère des Collectivités Territoriales, du Développement et de l'Aménagement des Territoires

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan national d’Aménagement et de Développement territorial (PNADT), l’ANAT a signé, le 30 novembre 2021 dans ses locaux, des conventions de partenariat avec le Projet Cadastre et Sécurisation Foncière au Sénégal (PROCASEF) et le Centre d’excellence africain en Mathématiques, Informatique et TIC (CEA-MITIC) de l’UGB. 

L’ANAT s’engage notamment à soutenir la mise en place du cadastre national par la clarification des limites communales dans le périmètre du PROCASEF, assurer la modernisation et la densification du réseau géodésique et le renforcement de l’Infrastructure de Données géo-spatiales du Sénégal (IDG/S) en collaboration avec le Groupe Interinstitutionnel de Coordination et de Concertation (GICC) afin de faciliter l’exécution des opérations de sécurisation foncière. 

Le coordonnateur du PROCASEF Mouhamadou Moustapha Dia s’est réjoui en marge de la cérémonie de convention de l’accompagnement de l’ANAT dans l’élaboration et la mise en œuvre des Schémas Communaux d’Aménagement et de Développement territorial (SCADT) des Communes cibles et des Schémas directeurs d’Aménagement et de Développement territorial des Zones Spécifiques (SDADT-ZS).

Concernant CEA-MITIC, l’ANAT entend participer à l’élaboration et au déroulement des programmes de formation. D’ailleurs à ce sujet, le Directeur général de ladite agence a rappelé un des objectifs centraux du PNADT, la valorisation des ressources à travers la territorialisation des formations. « Les formations doivent s’articuler avec les ressources territoriales des départements et des régions », a déclaré M. Mamadou DJIGO. 

De son côté CEA – MITIC envisage l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication dans la gestion et le monitoring des ressources. « Il est possible aujourd’hui avec les capteurs de sonde d’estimer la quantité de poissons, le couvert végétal… », a indiqué Professeur Meissa MBAYE. 

Les deux structures élaborer ensemble de plateformes d’intérêt commun, initier des projets de recherche-action et faciliter l’accès à la connaissance scientifique (échanger des informations et documents). 

L’ANAT entend aussi jouer sa partition dans l’encadrement scientifique des étudiants et offrir des stages de validation de la formation académique.

Ajouter un commentaire

© 2020 Ministère des Collectivités Territoriales du Développement et de l'Aménagement des Territoires
Copyright AXONE SA