Close

Ministère des Collectivités Territoriales, du Développement et de l'Aménagement des Territoires

Le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural, Moussa Baldé, a magnifié vendredi les résultats de la campagne de commercialisation de l’arachide de cette année, ‘’mieux partie’’ par rapport à l’année dernière à la même période, selon lui, avec une collecte de graines estimée à 112.794 tonnes.

’’La collecte totale d’arachides est de 112.794 tonnes contre 74.835 tonnes l’année dernière à la même date. Si on regarde les chiffres on peut considérer que la campagne de commercialisation de cette année est mieux partie que celle de l’année dernière’’, a-t-il indiqué. M. Baldé intervenait lors de la conférence de presse du gouvernement, en présence de ses collègues des Pêches et de l’Economie maritime (Alioune Ndoye) et de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Oumar Guèye, également porte-parole du gouvernement.

Il a rappelé que le prix du kilogramme d’arachides pour cette campagne de commercialisation est maintenu à 250 FCFA. ’’Les huiliers à l’heure où je vous parle ont déjà collecté, sur les 112.794 tonnes d’arachides que j’ai énoncées, 85.732 tonnes dont 69.000 tonnes sont entre les mains de la SONACOS’’, a-t-il précisé. Selon lui, la SONACOS avait un bilan de 67.000 tonnes à la fin de la campagne de l’année dernière alors que cette année après quarante jours de campagne elle est déjà à 69.000 tonnes. ’’Nous considérons que la SONACOS est bien lancée (…)’’, a-t-il dit, estimant que cette celle-ci devrait pouvoir dérouler sa campagne sans ‘’problème et pouvoir atteindre les objectifs qui sont fixés’’. 

S’agissant de la collecte des semences, il a précisé qu’actuellement les résultats affichent 27.062 tonnes collectées dont 21.204 tonnes de semences à certifier et 5.858 de semences écrémées. ’’Ces chiffres ont été obtenus après quarante jours de campagne’’, a expliqué M. Baldé, précisant que ’’l’année dernière les exportations n’ont été autorisées que le 10 janvier 2021’’. 

Cette année, explique-t-il, ‘’les exportateurs ont été clairs parce qu’ils ont dit qu’on ne pourra pas commencer à acheter l’arachide tant qu’il y aura pas une date claire pour l’ouverture des exportations’’. Face à cette situation, ’’c’est fait à partir aujourd’hui parce qu’on sait qu’on peut maintenant exporter l’arachide du Sénégal’’, a-t-il assuré. 

Toutefois, il a souligné que ’’la Chine qui est le pays destinataire numéro un de nos arachides, a un stock qui fait que les Chinois ne se pressent pas trop pour acheter nos produits’’. Selon le ministre, ’’le contexte a été favorable en 2019 et 2020 parce que les produits de première nécessité sont devenus beaucoup plus chers, le fret s’est renchéri et les coûts se sont multipliés par deux’’. ’’C’est soucieux du pouvoir d’achat des producteurs que le président de la République a décidé à demander au gouvernement de renoncer à la taxe sur les exportations de l’arachide’’, a-t-il fait savoir.

AVEC APS

Ajouter un commentaire

© 2020 Ministère des Collectivités Territoriales du Développement et de l'Aménagement des Territoires
Copyright AXONE SA