Close

Ministère des Collectivités territoriales, de l'Aménagement et du Développement des Territoires

Le Ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des Territoires, M. Mamadou TALLA, a présidé le Comité de Pilotage du Projet de Développement économique de la Casamance (PDEC).

 Dans le cadre de la mise en œuvre de l’acte 3 de la décentralisation, le gouvernement a lancé le Projet Pôle de Développement de la Casamance (PPDC). En cinq ans de mise en œuvre, des acquis importants ont été notés en Casamance. « D’un coût de 23 milliards FCFA, ce projet avait un double objectif de territorialisation des politiques publiques et de relance des activités économiques dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda afin de créer les conditions propices à un retour à la paix. Ce projet qui a été exécuté de 2014 à 2020 a été jugé satisfaisant à l’évaluation finale », a déclaré le ministre Mamadou Talla.

Et selon lui, « à la demande des populations, le Chef de l’Etat avait instruit, en Conseil des Ministres, le ministre chargé des collectivités territoriales et son homologue des Finances et du Budget de solliciter la Banque Mondiale pour une seconde phase. La requête introduite en 2020 est à l’origine de l’élaboration et du financement du Projet de Développement Économique de la Casamance (PDEC) d’un coût de 26 milliards FCFA ».

Le PDEC vient ainsi consolider les acquis du projet-mère tout en renforçant la décentralisation. « Il vise l’appui à la gouvernance, l’engagement citoyen, l’investissement public, et le soutien aux activités économiques des populations dans 60 collectivités territoriales. Pour consolider les acquis du PPDC, 18 collectivités territoriales qui ont eu à bénéficier des aménagements primaires de vallées et du programme-pilote « d’engagement citoyen » pour une gouvernance locale inclusive, ont été reconduites d’office.

Elles seront complétées par 42 collectivités territoriales qui seront choisies dans les régions d’intervention par les autorités locales, les administrations, les représentants de la société civile selon des critères bien définis, parmi lesquels on peut citer la fragilité et la sensibilité aux effets du changement climatique. Les territoires récemment libérés des bases rebelles, par exemple, pourront profiter de ces investissements publics pour créer les conditions favorables à un retour des populations déplacées », a dit le Ministre chargé des collectivités territoriales

Le nouveau projet dénommé Projet de Développement Économique de la Casamance (PDEC) est entré en vigueur en Mai 2022. Lors de la rencontre du comité de pilotage qui a enregistré la participation des représentants des trois régions de la Casamance, les échanges ont porté sur le premier Plan de Travail et Budget Annuel (PTBA).

 

Ajouter un commentaire

© 2022 Ministère des Collectivités territoriales, de l'Aménagement et du Développement des Territoires
Copyright AXONE SA