Close

Ministère des Collectivités territoriales, de l'Aménagement et du Développement des Territoires

Le ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des Territoires a présidé la table ronde avec les partenaires techniques et financiers pour partager les orientations stratégiques et les réformes de son département dans les domaines de la gouvernance, de l’aménagement et du développement territorial.

Ainsi, pour éviter un décalage entre les priorités définies par l’Etat du Sénégal, les politiques locales, les objectifs visés par les projets et programmes exécutés par les partenaires bilatéraux et multilatéraux ainsi que les principes retenus y afférents, il est important qu’un dialogue s’établisse entre le Ministère et ces derniers.

Dans le cadre du PACASEN, cinq-cent-vingt-cinq (525) projets ont été financés. Le montant de l’ensemble des contrats signés par les communes pilotes est de dix-sept milliards six cent soixante-quinze millions vingt mille sept cent trente-deux (17 675 020 732) F CFA ;

Concernant l’état civil, on peut noter la validation de la Stratégie nationale de l’Etat civil (SNEC) axée principalement sur le renforcement du pilotage et de la gouvernance de l’Etat civil, la construction et la réhabilitation de centres d’état civil, l’établissement d’une situation de référence de l’état civil et d’un registre national d’état civil.

Pour une concrétisation de la vision fondatrice de l’Acte III de la décentralisation, il est important que la territorialisation des politiques entre dans une phase active, a déclaré le Ministre Mamadou Talla. À cet effet, il s’agirait, d’abord, selon lui, de poursuivre la mise en œuvre de la deuxième phase de l’Acte III de la décentralisation. Elle sera marquée par le renforcement des compétences transférées notamment celles à caractère économique aux collectivités territoriales, la mise en œuvre de la Stratégie nationale de l’état civil, la mise en œuvre du Pacasen rural, la poursuite de l’opérationnalisation de la Fonction publique locale, l’opérationnalisation d’un dispositif de financement efficace des collectivités territoriales et l’amélioration de la gouvernance budgétaire des collectivités territoriales.

Selon le ministre , le démarrage du PACASEN-Rural, en 2022, avec un fonds d’amorçage de l’Etat de 20 milliards de FCFA et l’engagement de la BAD à accompagner le financement de 100 sur les 478 collectivités territoriales ciblées par le programme. Ainsi, il a invité les autres partenaires au développement à faire de même pour le financement des autres collectivités territoriales restantes.

Pour terminer, il a remercié l’ensemble des partenaires et des acteurs de la décentralisation pour leur implication effective dans la mise en œuvre de cette politique par le département.

 

Ajouter un commentaire

© 2022 Ministère des Collectivités territoriales, de l'Aménagement et du Développement des Territoires
Copyright AXONE SA