Close

Ministère des Collectivités territoriales, de l'Aménagement et du Développement des Territoires

Le Ministre des collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des Territoires, Monsieur Mamadou Talla, a présidé, ce matin, l’atelier de lancement des formations des acteurs de l’état civil.

Dans son discours, le Ministre Mamadou Talla est revenu sur l’importance de cette activité. Selon lui, « cette activité du programme de modernisation de l’état civil au Sénégal répond à une demande depuis toujours exprimée par nos exécutifs territoriaux. Elle marque aussi une étape importante dans le processus de renforcement de capacité des agents de la fonction publique locale, en général, et des acteurs de l’état civil, en particulier ».

L’état civil est élevé au rang de priorité nationale pour traduire la volonté du Chef de l’État, Son Excellence Macky SALL, de doter notre pays d’un état civil moderne, fiable et exhaustif.

La rencontre de ce matin, qui vise à renforcer les capacités des acteurs de l’état civil par l’acquisition de compétences instrumentales et à harmoniser les pratiques, participe de cette volonté politique.

Après les phases d’élaboration et de validation de la Stratégie nationale de formation, le Ministère en charge des Collectivités territoriales entame, aujourd’hui, les sessions effectives de formation.

Ces formations qui se feront en cascades, concernent tous les acteurs de l’état civil de toutes les Collectivités territoriales, sans exclusives.

Pour la première phase, il est prévu la formation de 2 325 agents, 613 officiers , 613 archivistes et 825 auxiliaires.

Comme vous le constatez, pour cette première phase, 152 sessions de formation sont prévues pour toucher tous ces acteurs.

Au terme de cette première phase, la deuxième qui démarre au mois d’octobre 2023, va prendre en charge les auxiliaires d’état civil restants, soit 14 000 chefs de village et chefs de quartier.

Des manuels et guides du formateur ont été élaborés et validés pour assurer à ces formations, les meilleures conditions de réussite.

Parallèlement à ces formations en présentiel, une plateforme d’autoformation est mise en place. Cette plateforme offre à tous les acteurs de l’état civil, la possibilité de se perfectionner à distance.

Ajouter un commentaire

© 2022 Ministère des Collectivités territoriales, de l'Aménagement et du Développement des Territoires
Copyright AXONE SA