Close

Ministère des Collectivités territoriales, de l'Aménagement et du Développement des Territoires

L’efficacité et l’efficience du Projet de développement de la Casamance (PDEC) financé par la Banque mondiale, dans ses zones d’intervention que sont Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, sont sans aucun doute, tributaires d’une bonne compréhension du PDEC, d’une démarche harmonisée et d’un engagement des Organisations non gouvernementales (ONG), partenaires et des autres parties prenantes dudit Projet.

C’est l’avis exprimé par le coordonnateur Youssouph Badji qui présidait la cérémonie d’ouverture de ‘’L’Atelier de démarrage des prestations des ONG partenaires du PDEC’’ qui se tient à Kolda du mardi 17 au vendredi 20 octobre 2023.

Les dirigeants, les experts et les animateurs des trois ONG partenaires que sont OFAD NAFORE, PANAFRICARE, GRDR (groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural) ont répondu massivement à l’appel du PDEC. Tous ont magnifié cette belle initiative qui permet de mieux cadrer leur mission à travers une bonne compréhension des termes de référence, mais également de recueillir les attentes du PDEC et partager les expériences des autres acteurs, d’harmoniser les démarches dans les différentes régions. Pour Abdoulaye l’expert environnementaliste du PDEC, ladite rencontre est « une plongée des ONG dans l’environnement du PDEC ». Ainsi, la première journée a été mise à profit dit-il, pour aborder les points essentiels relatifs à « la stratégie du projet, les objectifs, la mission, les aspects environnementaux, la compréhension des termes de référence etc. »

Cette journée s’est achevée par des présentations générales des ONG partenaires qui ont décliné à leur tour, leur compréhension de la mission ainsi que les attentes du PDEC. Les participants ont été répartis dans des groupes de travail qui vont plancher durant la 2ème journée, sur des thématiques que sont « (1) répertorier les outils de communication opérationnels et thématiques de sensibilisation et de communication, (2) Engagement citoyen : stratégie de mobilisation des parties prenantes, (3) Plan d’action prioritaire opérationnel 2023-2024 ».

En marge de l’Atelier, le coordonnateur du PDEC Youssouph Badji dans un entretien avec la presse est revenu sur l’importance de cette rencontre qui a permis un meilleur cadrage de la mission des ONG, la clarification de la mission des ARDs, SRDPT et les autres parties prenantes, la nécessité d’une collaboration transversale et verticale dans chaque région tout en déclinant les attentes du PDEC. Il a aussi magnifié le rôle de la presse locale qui non seulement couvre les activités du PDEC mais apporte une information de qualité qui permet une meilleure compréhension des composantes et des activités par les communautés cibles. Des rencontres d’information et de signatures de conventions avec la presse des trois régions sont prévues dans les semaines à venir afin de mieux booster la communication du PDEC pour un meilleur ancrage auprès des communautés bénéficiaires du projet.

Ajouter un commentaire

© 2022 Ministère des Collectivités territoriales, de l'Aménagement et du Développement des Territoires
Copyright AXONE SA