Close

Ministère des Collectivités territoriales, de l'Aménagement et du Développement des Territoires

 

Le ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des Territoires, Modou Diagne Fada,  a présidé, lundi 18 décembre 2023, la réunion du second comité de pilotage du projet de développement économique de la Casamance (PDEC). D’un coût global de 26 milliards Fcfa, ce projet intervient dans 60 collectivités territoriales

Le Projet de Développement Économique de la Casamance (PDEC) a organisé, lundi 18 décembre, à Dakar, son second Comité de pilotage. L’objectif principal de cette réunion est d’examiner l’état d’avancement des activités de l’année 2023, le  Plan de Travail ainsi que le Budget 2024.

Le Pdec  est la deuxième phase du Projet Pôle de Développement de la Casamance qui avait démarré depuis 2014.  D’un coût globale de 26 Milliards  Fcfa , le projet intervient dans 60 collectivités territoriales des régions de Sédhiou, Kolda et Ziguinchor. « C’est un projet  qui non seulement renforce la cohésion sociale au niveau des trois régions  mais aussi renforce l’équité sociale et territoriale. Cela permet à des communes frontalières et enclavées de bénéficier  de financements publics importants », a fait savoir le ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des Territoires, Modou Diagne Fada. Selon lui, cela  devrait permettre le retour des populations déplacées et les maintenir  sur place avec des activités  génératrices de revenus et avec des possibilités  aussi d’accéder à d’autres zones par  des pistes de production et d’autres réalisations qui sont prévues par le projet.

Le coordonnateur du Pdec Youssouf Badji a pour sa part dressé le bilan des réalisations du projet durant l’année 2023 avant de procéder à l’examen du budget 2024. Selon lui, 2023 a été une année de mise en place  du schéma d’exécution. « Dans la première année, on a pu réactualiser  des documents de planification notamment dans 17 collectivités territoriales qui étaient directement enrôlées, la sélection des 43 collectivités territoriales, et l’identification et la priorisation de sous-projets dans 17 collectivités territoriales. 32 sous projets ont été donc sélectionnés. Les dossiers de marchés sont en préparation et même certains marchés dans la région de Sédhiou ont été lancés pour la réalisation d’infrastructures scolaires et sanitaires », a-t-il listé.

AVEC SUD QUOTIDIEN

 

Ajouter un commentaire

© 2022 Ministère des Collectivités territoriales, de l'Aménagement et du Développement des Territoires
Copyright AXONE SA